Test Comparaison : Xiaomi Mi3 vs Xiaomi Mi2S

Sommaire :


Partie 01 : Introduction

Bienvenue dans notre Test comparatif entre les Xiaomi Mi3 Tegra 4 et Mi2S. Si vous n’avez pas pu voir notre précédent Test du Mi3, nous vous invitons à le faire ici.
Autrement, procédons sans attendre au tant attendu versus au sommet que nous vous proposons. Xiaomi a su conquérir le marché du haut de gamme en se démarquant nettement avec la série des Mi2 en offrant des smartphones les plus hauts de gamme du marché pour la majeure partie de l’année à un prix défiant toute concurrence.

Pour l’année à venir, Xiaomi compte bien récidiver avec le Mi3. Alors, s’agit-il du Retour du Roi ?
Partie 02 : Design

Commençons par l’aspect extérieur parce que c’est évidemment ce qui frappe le premier. Le Mi3, par rapport au Mi2S change radicalement d’apparence extérieur. Il s’est affiné, il est en métal contre du plastique auparavant, adopte un design unibody et les finitions sont clairement d’un autre niveau.

Tout n’est, cependant pas parfait, le Mi3 est un grand 5 pouces (144 x 73.6 x 8.1 mm (5.67 x 2.90 x 0.32 in)) alors que le Mi2S est un 4.3 pouces compact (126 x 62 x 10.2 mm (4.96 x 2.44 x 0.40 in)), par contre le poids est identique : 145g (5.11 oz). Ce qui ne se voit pas sur le papier, c’est la répartition de ce poids bien mieux réalisée avec le Mi3 contrairement au Mi2S qu’on a l’impression d’être plus lourd.
Le Mi3, via ses finitions excellentes, son poids bien réparti mais aussi ses bords arrondis ainsi que sa finesse améliore grandement la prise en du Mi3 bien que plus grand.

Autre bon point, la présence à nouveau de la LED de notification mais en haut cette fois-ci, à côté du micro. Petit détail bienvenu qu’on ressent après avoir utilisé le Mi3, les boutons volumes et power sont plus agréable à utiliser, on sent mieux les boutons et la course de ces derniers semble aussi plus confortable.
Cependant, vu la taille du Mi3, il va clairement vous falloir 2 mains là où le Mi2S se manipule facilement avec une seule.

Partie 03 : Ecran

Il est évident que si vous aimez les grands écrans, vous allez adorez celui du Xiaomi Mi3. Si l’écran du Mi3 est plus fin, avec une meilleure résolution, il faut vraiment comparer de manière assez poussée soient sur des photos en très haute résolution ou des vidéos avec une très belle source en 1080p pour voir la différence de finesse.
Les écrans sont fournis par LG et sont de type IPS, donc des couleurs plutôt douces et naturelles contrairement à de l’AMOLED.

Non, la différence est ailleurs, j’espère, qu’elle se verra sur les photos mais ça n’est pas sûr. Les tons adoptés par le Mi3 sont bien plus chauds. C’est évident sur les blancs qui tirent vers le jaune pour le Mi3 et vers le bleu pour le Mi2S.
Si, en général, les gens préfèrent des tons froids pour les couleurs proches du blanc, le rendu est plus naturel avec des tons chauds sur la majorité du spectre des ondes du visible comprises entre 400 et 800 nm.

Pour les films, le noir ressort bien mieux et sur les photos, le rendu plutôt chaud rend l’image un peu plus agréable. Le parti pris ici n’est pas anodin et témoigne d’un travail de recherche et surement via des feedbacks utilisateurs puisque Xiaomi n’est pas la seule compagnie à avoir ce choix. Apple a également adopté des tons chauds depuis un certain temps et ça semble bien lui réussir vu la presse positive autour du petit écran des iPhone. A ce propos, notre dernier comparatif mettra le Mi3 face à l’iPhone 5S. Donc, affaire à suivre.

En ce qui concerne, la luminosité, on reste sur les mêmes bonnes bases. Le niveau maximum semble équivalent, ce qui suffit pour utiliser le smartphone avec le soleil directement sur l’écran.

Dernier point qui nous a agréablement surpris, le Mi3 semble procéder à un meilleur lissage des images par forcément en très haute résolution. Je ne sais pas si cela voit bien, j’espère que oui, mais c’est bien plus agréable à regarder sur le Mi3 qui fait un meilleur travail d’upscaling que le Mi2S. Alors est-ce quelque chose de spécifique au Tegra 4 et qui ne serait pas présent sur la version S800 ? A voir lors de la sortie officielle de la version WCDMA, qui, je vous le rappelle est prévue pour la mi-décembre.

Partie 04 : Logiciel

Le Xiaomi Mi3 est livré avec Android 4.2.2 contrairement au Mi2S qui tourne toujours sur la version 4.1.1. Par contre, tous deux tournent sous MIUI V5 et il est impossible de discerner une quelconque différence dans l’utilisation du logiciel. Je serai incapable de vous dire ce qu’Android 4.2.2 apporte au niveau expérience utilisateur.

Pour le reste, le ressenti est vraiment identique et ça paraissait très fluide avant, pas de changement là-dessus, la copie était déjà proche de la perfection. Le Mi3 est plus rapide, cela se voit lors d’ouvertures d’applications lourdes (jeu, gros benchmark).

Partie 05 : Benchmarks

D’un côté le Mi2S équipé d’un Snapdragon S600, 2Go de RAM et d’un écran en 720p, de l’autre côté, le Mi3 et son Tegra 4 épaulé lui aussi de 2 Go de RAM pour soutenir un écran 1080p.
Commençons par Antutu dans sa version normale, c’est-à-dire où l’optimisation ciblée, autrement dit, la triche est présente.
La dernière version d’Antutu adopte cette nouvelle présentation. Le Mi2S affiche un score proche de 28 000 (27957) tandis que le Mi3 à plus de 35700 (35767). Soit une augmentation de 28% depuis le Mi2S a priori.

Passons au vrai test de performances avec Antutu X qui n’est pas détecté par les téléphones et donc aucune triche ici. On remarque assez vite une chute des scores. On retrouve ainsi des scores de 28 406 pour le Mi3 et 23 620 pour le Mi2S, donc une augmentation artificielle des résultats de respectivement 25% et 18% pour les Mi3 et Mi2S.
Là où on constatait un écart de 28% sur Antutu, dans sa version X, la différence n’est plus que de 20%. S’il est indéniable que le Mi3 est plus rapide que le Mi2S, il semble aussi que la progression du trucage des benchmarks ait aussi progressé.

Passons maintenant à Epic Citadel qui se concentre surtout sur la partie GPU. Nous testons les 2 appareils avec le dernier mode en “Ultra High Quality” dans la résolution native des smartphones qui est différente, en 720p et 1080p.
Le Mi2S s’en sort mieux avec son écran en affichant un très bon score de 47.4 fps contre 36.6 fps pour le Tegra 4.

Analysons un peu ces résultats en les rapportant à la résolution des écrans. Le Mi3 comprend 44% de plus de pixels mais n’affiche un score en baisse que de 22% par rapport au Mi2S. Le Tegra 4 présente en réalité une progression de 20% environ sur Epic Citadel quand on rapporte la performance du GPU par pixel.

Parlons de Vellamo qui se divise essentiellement en 2 parties qui mesurent la performance en HTML 5 d’un côté et la performance CPU dans son benchmark Metal.
Depuis peu, la dernière mise à jour de Vellamo intègre les scores moyens des derniers appareils haut de gamme.
Le Mi3 se situe en 4e position sur la partie HTML derrière les Sony Xperia Ultra, le Samsung Galaxy Note 3 et HTC One.
Le Mi2S se place en 5e position, derrière le Galaxy S4. En termes de progression, on constate une différence de 200 points environ constituant une avancée de 10% en HTML 5.
Le benchmark Metal devrait être un peu plus intéressant avec des tests plus poussés sur la partie CPU. Les positions des Mi2S et Mi3 restent inchangés mais l’écart entre les 2 est plus grand du à un test plus poussé. Le Mi3 affiche une performance de 932 points contre 722 pour le Mi2S, soit une augmentation de 29%.

Faisons un petit tour sur Quadrant qui est vraiment un très vieux benchmark. Néanmoins, voici les résultats où la différence est béante : 8948 pour le Mi2S alors que le Mi3 est très haut à 18438. La différence de 100% est surtout due à un vieux test non adapté aux dernières technologies. Soit le Snapdragon S600 sous performe, soit le Tegra 4 surperforme.

Place à 3DMark qui se concentre un peu plus sur le GPU. Nous ne comparerons que le dernier “unlimited mode” puisque les 2 autres n’ont pas de résultats sur le Mi3 car d’un niveau trop bas.
Le Mi3 affiche une progresse étonnante de 56%

Nous préférons plutôt GFXBench, la référence en matière GPU et nous savons que les constructeurs sont restés propres dessus.
Le Mi3 affiche des scores de 21 fps sur T-Rex HD et de 48 fps sur Egypt HD. Le Mi2S est battu à chaque fois aussi bien sur les scores on-screen sur son écran 720p où il performe à hauteur de 18 fps sur T-Rex HD et 38 fps sur Egypt HD. En résolution équivalente, en 1080p, ces scores tombent à 13 fps et 33 fps.
La progression du GPU est réelle et marque une bonne avancée surtout avec l’augmentation de la résolution des écrans qui demandent d’autant plus de ressources graphiques.

Voici un tableau récapitulatif reprenant en pourcentage l’augmentation constatée sur le Mi3 par rapport au Mi2S. Le plus grands écarts avoisinant les 60% sont constatés surtout sur les benchmarks où le GPU est mis sous pression sauf pour Quadrant que nous excluons puisqu’il est trop vieux et inadapté aux nouvelles puces.
Autrement, une augmentation de 10 à 30% sur la partie CPU. Globalement l’avancée est tout à fait correct et devrait, normalement, l’être davantage sur la version WCDMA.

Partie 06 : Appareil Photo Numérique

Dans le compartiment photo, le Mi3 s’améliore grandement sur 4 points :
– la vitesse pour prendre les photos semble être meilleure même si elle était déjà très bonne sur le Mi2S
– Un meilleur rendu des couleurs en prise normale et HDR avec des couleurs plus naturelles
– De bien meilleurs photos en basse luminosité, un des meilleurs rendus du marché
– Un Flash plus puissant

Voici les photos que nous avons prises pour notre test

A noter que les photos prises en mode HDR sont plus rapides à prendre qu’avec le Mi2S, cependant, ça n’est pas encore de l’instantanée.

Toutes les photos ont été prises en mode Auto. Nous avons fait un petit comparatif de photos prises avec le Mi2S.

En extérieur : Le Mi3 capture des photos plus proches des couleurs naturelles alors que le Mi2S sature un peu plus les couleurs.

Mi3 photos : la 2e photo est prise en mode HDR

Mi2S photos : la 2e photo est prise en mode HDR

Mi3 photos : la 2e photo est prise en mode HDR. Il y a ici clairement un meilleur rendu des couleurs du Mi3 par rapport à la réalité.

Mi2S photos : la 2e photo est prise en mode HDR.

Les clichés suivants sont le résultat d’une fonctionnalité sur Picasa qui fusionne les clichés faites au niveau du même scène.

Mi3.

Mi2S.

Photos en intérieur : Le Mi3 ici prouve toute son avancée et améliore grandement les performances en basse luminosité.

Mi3 : Pas de Flash, HDR, Flash.

Mi2S : Pas deFlash, HDR, Flash

Dans le noir complet : Le Flash du Mi3 est plus puissant mais aussi plus performant en brûlant moins les couleurs.

Mi3 en premier, Mi2S en second.

Les derniers clichés montrent un panorama des deux appareils mais il faudra que je recommence car ils ne prennent pas du tout la même largeur de scène.

Album photos complet du Mi3 : Mi3 Album
Album photos complet du Mi2S : Mi2S Album

Partie 07 : Haut-Parleurs et Autonomie 

Concernant les haut-parleurs, petite déception puisqu’il n’y a pas de différence perceptible. Ca semble relativement équivalent. Je vous laisse écouter quelques secondes par vous mêmes même si l’expérience est difficilement réalisable en vidéo.

L’autonomie est difficile à juger puisque je n’ai pu qu’utiliser le Mi3 qu’en 2G. Toutefois, via la batterie de 3050 mAh, le Mi3 semble tenir mieux le choc. Nous reviendrons dessus assez largement lorsque nous aurons la version Snapdragon S800 WCDMA entre les mains.

Partie 08 : Conclusion

Le principal facteur de décision est bien entendu la taille. Si vous préférez un écran plus grand ou que 4.3 pouces serait finalement trop petit, alors le Mi3 est votre choix.

Le Mi3 constitue un vrai nouveau modèle. Sa principale nouveauté, c’est son nouveau design dans le l’aspect extérieur mais aussi dans sa qualité de fabrication vraiment exceptionnelle. C’est encore plus surprenant et agréable quand on l’a en mains. Le nouvel APN est une très bonne surprise également avec de très bonnes performances en basse luminosité.  Bref, le Mi3 a progressé quasiment sur tous les points, écran , puissance, performance, ergonomie.

Le Mi2S quand à lui a encore de très bonnes armes à proposer pour l’année 2014, j’ajouterai même qu’il s’agit de l’ultime Mini Smartphone quand on pense au HTC One Mini ou au Samsung Galaxy S4 Mini. Le Mi2S est compact et affiche un processeur S600 très performant et devrait absolument ne pas être dépassé l’année prochaine alors qu’il y a des smartphones fin 2013 qui utilisent toujours cette même puce : OPPO N1, HTC One Max.

Pour finir, même si nous avons déjà publié un article en parlant, sachez que nos pré-commandes pour le Mi3 en version internationale Snapdragon S800 WCDMA ouvriront le 1er décembre sur notre site.

Merci de nous avoir suivi, si vous avez apprécié notre travail, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, à ajouter un j’aime sur notre chaîne et vidéo Youtube ainsi que nos réseaux sociaux. Vous pouvez aussi nous suivre sur notre blog et notre site pour avoir les dernières nouvelles du monde tech en Chine.

About kilianlee
Je suis un grand enthousiaste de la tech chinoise. En spécialiste du hardware, je me suis très vite équipé de la gamme des smartphones Xiaomi et Meizu pour le meilleur rapport Performance/Qualité/Prix.

One Response to Test Comparaison : Xiaomi Mi3 vs Xiaomi Mi2S

  1. Pingback: Guide d’Achat de Noël 2013 : Quel Smartphone acheter ? | PhonAsia

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: