C’est Jeudi : Bienvenue dans notre Test d’application 01, FIFA 14

PhonAsia blog sa formule habituelle du Jeudi. Au lieu de donner une sélection d’applications, le blog fera un long test d’une application choisie par la rédaction (souvent un jeu).

Nous retrouvons bien trop souvent des listes d’applications avec 2 lignes de description. Trop peu de tests en profondeur sont réalisées surtout pour Android.
Comme dirait Jerry Maguire : “Fewer clients. More attention” (“Moins de clients. Plus d’attention”, il a tout de même été viré après cela… J’espère que ça ne sera pas mon cas).

Notre tout premier Test : FIFA 14 (Freenium)

Bases :

J’ai téléchargé le jeu sur ma Tablette il y a 2 jours lors de sa sortie et j’y ai passé facilement au moins 5 heures. Je suis un féru de jeux de foot, plus jeune, je m’enfermais un mois après chaque sortie d’un nouveau PES sur PS2.

Comme chaque année, FIFA 14 arrive avec sa flopée de données habituelle :
– 33 championnats nationaux, 600 équipes et 16 000 joueurs avec la licence FIFA
– le mode EA Sports Football Club : permet de vivre la saison au même rythme que son équipe favorite en affrontant en même temps les mêmes adversaires tout ayant le même effectif aux blessures et suspensions près.

Aucun autre jeu n’a une telle richesse au niveau du contenu de base.

Gameplay :

Je n’ai jamais un très grand fan des jeux consoles arrivant sur smartphones ou tablettes. L’un des inconvénient majeur, c’est le gameplay pensé de base pour une manette. Les contrôles tactiles avec la manette virtuelle sur l’écran sont à des années lumières de l’ergonomie offerte pas une manette.
Bien trop souvent, l’expérience de jeu est gâché par une maniabilité peu adaptée comme GTA III ou Vice City. Bien qu’excellents de base, ils perdent presque toute leur saveur, à mon sens, sur portable.

Cependant, cette fois-ci, EA change la donne et adapte le gameplay aux écrans tactiles avec des des contrôles pensées plutôt pour écran tactile.

J’ai essayé de faire un maximum de matchs afin d’avoir le meilleur feedback possible. Les nouveaux gestes tactiles sont très bien pensés pour un usage casual. Lorsqu’on veut aller plus loin dans le gameplay, la nature même des contrôles font apparaître les limites du genre.
Il est assez compliqué de construire des actions complexes. Pour déplacer un joueur sans le faire sprinter, il faut le toucher et maintenir son doigt dessus rendant le changement de direction ou le dribble très imprécis vu qu’on a le doigt dessus.

Il en va de même pour la défense où il faut toucher le joueur porteur du ballon, notre défenseur se déplace comme un dératé sur ce dernier. Si l’IA augmente de difficulté, il devient assez très dur de défendre efficacement, le fait qu’on le doigt en plein sur l’action rend les choix défensifs faméliques.

Mais EA n’a pas complètement manqué sa copie, si le jeu mobile est de nature bien profond que celui sur consoles de salon ou PC, les contrôles tactiles répondent alors peut-être à la stratégie mise en place par l’éditeur américain.

Prix du Jeu complet : 4.49 €


Le principal attrait de la version gratuit et le mode “Construire son équipe” qui est semblable à celui proposé sur consoles. Nous choisissons un joueur connu pour être notre capitaine et notre équipe est constitués de joueurs moyens – bons pour commencer la saison. A force de jouer (et gagner) des matchs, nous gagnons des pièces pour acheter des packs de joueurs ou enchérir sur un joueur clé tel que Falcao ou Cavani (les deux joueurs ayant d’ailleurs marqué la veille) sur un marché ouvert en ligne, donc l’on peut se faire battre assez facilement.
Le contenu payant comprend 3 modes de jeu supplémentaires :
– Coup d’Envoi, cela permet de lancer un match amical entre 2 équipes de notre choix (le mode de jeu le plus basique de n’importe quel jeu de foot)
– Tournois
– Manager
Le Manager mode est le cœur du jeu qui deviendra très vite indispensable pour les joueurs qui voudront pousser l’expérience FIFA plus loin que ce que le contenu gratuit (déjà très honorable) offre.
Le manque du mode Multijoueurs en ligne est assez dramatique, mais cela devient une vraie tendance. Tous les gros jeux sortant sur Android se voient privés de ce mode de jeu ô combien important. Dernièrement, Might & Magic : Clash of Heroes ou Magic 2014 sont restés des expériences solos alors que tout leur potentiel s’expriment au travers du multi au même titre que FIFA 14 qui est jeu d’opposition par nature.
Serait-du au manque de Game Center (présent depuis peu seulement dans Android 4.3) ou la fragmentation d’Android ?

Dans le mode Manager, vous serez amenés, non seulement à jouer vos matchs, mais vous vous inscrirez dans un vrai championnat avec des objectifs que les dirigeants vous demanderont de remplir sans quoi, le game over ne sera pas très loin. Vous goûterez aussi aux choix des transferts, prêts et tout se négociera.

Conclusion : 

Je recommanderai le jeu à tous les aficionados des jeux de foot. EA Sports propose le freenium quasi parfait avec un contenu gratuit très convaincant et pouvant se faire une idée si l’on s’adapte bien ou non au gameplay tactile pour poursuivre l’aventure plus loin plus tard.
Il s’agit, sans nul doute, du meilleur jeu de foot sur Android.

Advertisements

About kilianlee
Je suis un grand enthousiaste de la tech chinoise. En spécialiste du hardware, je me suis très vite équipé de la gamme des smartphones Xiaomi et Meizu pour le meilleur rapport Performance/Qualité/Prix.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: